Que faire des données de santé des patients ?

L’accès aux données de santé « Vie Réelle » des patients est un sujet central pour l’amélioration rapide des soins. Et cela à deux niveaux complémentaires.

  1. Pour les médecins et soignants, et aussi pour embarquer le patient dans son parcours de soins, l’accès et le partage des données médicales du patient sont vitales. Il ne s’agit pas simplement d’éviter les doubles examens, mais plutôt de fournir aux soignants les pathologies, les traitements en cours, l’historique médical comme les résultats d’examens, les facteurs de risques comme les allergies.
  2. Pour les équipes de recherche comme les soignants, l’accès aux données Vie Réelle de milliers ou de millions de patients, données incluant l’historique des prescriptions, les multi-pathologies, les évolutions des examens biologiques,… vont devenir incontournables pour comprendre et améliorer l’efficacité des traitements, mais aussi les problèmes qu’ils posent.

En novembre 2017, l’institut ODOXA a interrogé les français sur le partage de leurs propres données de santé.

Dans leur grande sagesse, les français acceptent, à plus de 80% des sondés, le partage de leurs données de santé personnelles ! Mais pour deux objectifs uniquement : l’amélioration des soins, et l’amélioration des traitements.

Med-eShare s’est donnée comme mission de proposer les solutions pour rendre possible l’accès aux données médicales Vie Réelle des patients, et ainsi participer à l’amélioration de la santé publique, dans le respect absolu des réglementations françaises et Européennes sur la protection des données et de la vie privée. Et aux médecins intéressés par la recherche sur les traitements actuels ou à venir, de participer aux échanges et travaux collaboratifs avec les laboratoires de recherche pharmaceutiques.


Lire l'article

Partagez l'information !